Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Bateau du Havre en cartes postales

Mise en service en 1854. Propriétaire: Cie des paquebots à vapeur entre le Havre et Honfleur, constructeur : M. Normand (coque), Mrs Miller, Ravenhill et Salkeld (machines et chaudières)

Caractéristiques : 40,90 m de long, 5,23 m de large, tirant d’eau en charge : 2 m, deux machines de 35 chevaux. Capacité de 450 passagers

A partir de 1854, il assure le service de transport du Havre à Honfleur

En Août 1857, Il participe avec le steamer Orne à l’inauguration du canal de Caen à la mer et transporte des personnalités

L'Eclair à Trouville (source: http://simplonpc.co.uk/)

L'Eclair à Trouville (source: http://simplonpc.co.uk/)

Vers 1860 Benjamin Normand modifie les soixante-dix chevaux des machines pour en augmenter la puissance et diminuer la consommation de charbon. A l'un des cylindres oscillants des machines, il substitue un autre cylindre de même course et de même diamètre, recevant seul la vapeur de la chaudière. De ce cylindre, la vapeur se rend dans un réservoir intermédiaire où elle est séchée et légèrement surchauffée pour prévenir, autant que possible, toute condensation pendant sa détente dans l'ancien grand cylindre de la machine.

Fin 1879, il est acheté par la Cie Bertin, qui deviendra Petigny Bizet puis Cie des bateaux omnibus de Rouen . L'Eclair navigue au moins jusqu'en 1902 sur une liaison Rouen-Le -Havre via Honfleur .

Steamer Eclair

L'Eclair sous les couleurs de la Compagnie Rouennaise de Navigation : coque blanche .Le grand mat porte probablement le pavillon de l'arrondissement maritime du port d'attache.

probablement l'Eclair entre les jetées du Havre

probablement l'Eclair entre les jetées du Havre

Octobre 1871 - Fait divers. - Un abordage assez grave a eu lieu au Havre lundi soir, vers 5 heures. 1/2, entre le steamer « Éclair » de la ligne de Honfleur, et la barque de pêche « Hortense » de Trouville, amarrée près de l'anse des pilotes.

L'« Éclair », qui arrivait de Honfleur, a rencontré, en face de la rue de Paris, un grand vapeur anglais qui sortait. En gouvernant pour éviter sa rencontre, il est venu donner sur la barque, qui a eu son couronnement endommagé. Mais les avaries qu'il a éprouvées lui-même sont de beaucoup plus graves, son tambour de bâbord a été défoncé, et son port-roue du même côté brisé.

(Source : http://merienne.jy.free.fr/01honfleur.html)

En 1876, Il fait la ligne Le Havre-Honfleur. , il heurte à la sortie du Havre le Diamant , qui est affecté à la ligne Le Havre-Trouville

(source Avenir de Trouville 1876)

En 1876, encore , à la sortie du port du Havre il aborde le steamer français Rio-Apa qui appareillait pour Boulogne.

(source Avenir de Trouville 1876)

L’Éclair à Rouen ( carte précurseur)

L’Éclair à Rouen ( carte précurseur)

Insert dans un annuaire de 1884

Insert dans un annuaire de 1884

Published by Valery Lebigot -

commentaires

Hébergé par Overblog