Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Bateau du Havre en cartes postales

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Bateau non identifié

Après le bateau à hélice à quai (peut-être un remorqueur)

Après le bateau à hélice dans l’avant-port (peut-être un bateau de plaisance)

Voici un bateau à roues à Aube entre les jetées de Trouville. Il porte la flamme de l’arrondissement maritime et (probablement) les couleurs de la Cie Deschamps. La tenue des spectateurs est antérieure au XXe siècle et un coup de crayon affine les contours du bateau. Qui est-il ? est-ce le Rapide ?

La carte postale est éditée par V. Porcher, éditeur de cartes postales à Paris et à St Maur

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Construit en 1884 par les chantiers de Rotterdam pour la Cie de Cabotage à Vapeur et à Voile plus connue sous le nom des fils de C. Fischer, il est destiné à une liaison Le Havre-Trouville sous le nom de Ville-du-Havre. Le lancement arrive trop tard : La compagnie cesse ses activités avant la mise en service. Le bateau est repris comme les autres navires par la Cie concurrente, la Cie Deschamps (Compagnie des paquebots à vapeur entre le Havre, Caen, Honfleur et les ports de Normandie). Le petit Paquebot est rebaptisé La Hève.

Paquebot à Roues 12 hommes d’équipage

Le paquebot reste, pendant 1 an, la propriété de la Cie Deschamps qui le cède en juillet 1885 à un armateur Suédois

Les capitaines de la courte carrière du paquebot à la Cie Deschamps

Hyppolite Chemin 7/8/84 au 24/9/84

Victor Exmelin  1/10/84 au 28/4/85

Charles Bruneau 29/4/85 au 29/4/85

Auguste Reculard 1/5/85 au 3/7/85

Hyppolite Chemin 4/7/85 au 20/7/85

Evènements maritime

28/06/1884 : La navire arrive au Havre pour la première fois

21/07/1885 un lamaneur du port de Trouville est entrainé dans les roues à Aubes de La Hève

21/07/1885 Cession du Paquebot La Hève de la Cie Deschamps à un armateur Suédois. Pendant les manœuvres de sortie du Port, le bateau endomage le pont provisoire de l’Ecluse Notre Dame.

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Ce n’est pas un « bateau du Havre » mais on le rencontre sur des cartes postales de Trouville croisant le « Bateau du Havre »

Charbonnier Orne (1903-1917)

Lancé en Aout 1903, des chantiers Navals De la Brosse & Fouché  de Nantes pour le compte des armateurs de Deauville : MM Duval & Poirier fils

Il assure le transport du charbon entre les ports de la région de Cardiff et Trouville

Longueur  de  67 m, 935 TJB, 444 TJN, 14 hommes d’équipage il transporte 1200 tonnes de Charbon

Charbonnier Orne (1903-1917)

Fortunes de Mer 

En octobre 1903, On perd sa trace dans une tempête au sud de l’Angleterre. L'Orne, capitaine Caurier,  est considéré comme perdu . Heureusement, fausse nouvelle, il réapparait 10 jours plus tard.  

21 dec 1917 : Se rendant de Penarth à Trouville avec  1075 tonnes de charbon, le vapeur Orne  est torpillé et coulé à 25 milles à l’ouest de Portland Bill par un sous-marin. Il y a plusieurs blessés et 2 disparus

Charbonnier Orne (1903-1917)

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Construit fin 1882, au Havre aux Chantiers et Forges de la Méditerranée pour le compte de la Cie des paquebots de Caen, Le Havre, Honfleur, Trouville qui deviendra la Cie Normande de Navigation en 1897. C’est le deuxième du nom pour cette Cie

Coque en fer, 42 mètres de longueur, machine de 80 chevaux nominaux, jauge de 87 tonneaux, vitesse de 11 nœuds. Equipage de 9 hommes. Il peut également naviguer à la Voile qui a été testée pendant les essais.

1883-1884 : liaison Caen Le Havre (Cap H.E. Chemin). Plusieurs voyages de marchandises diverses dont, en hiver, des chargements d’oranges.

1887 : liaison Caen Le Havre (Cap Halloin).

1890-1896 : liaison Caen Le Havre  avec passage à Boulogne (Cap J.E. Savary).

Le steamer Normandie (Capitaine Savary) disparaît, corps et biens,  le 25 mars 1896, pendant une tempête, dans une Liaison de Boulogne à Caen. Il transportait  180 tonnes de marchandises diverses dont des Nitrates et du Ciment.

Source Avenir de Trouville 1896 Via les Archives du Calvados

Source Avenir de Trouville 1896 Via les Archives du Calvados

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Construit en 1893, par le Chantier Gilmour à Irvine sous le nom de F.L.B. pour le compte de la Cie François Le Brise de Lorient.

En 1897, il est acheté par la Cie Normande de Navigation qui le rebaptise VILLE-DU-HAVRE.

Il assure ensuite un service entre les ports de Caen, Le Havre et Boulogne.

Caractèristiques:

Longueur 41 m, largeur 6m, 300tjb.11 hommes d'équipage. Ce vapeur n'est destiné qu'au transport de Marchandises

Fortunes de mer 

Le caboteur Ville-du-Havre, Capitaine Esnol talonne sur des rochers, dans le brouillard,  devant Auderville et fait Naufrage le 23 décembre 1905 pendant un voyage St Malo à Dunkerque. Les 11 hommes d’équipage sont saufs. Le bateau est perdu.

Journal Avenir de Trouville 1905 Via Archives du Calvados

Journal Avenir de Trouville 1905 Via Archives du Calvados

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Canal de Caen: PONT DE BENOUVILLE

Avant 1857, l'Orne coulait à cet emplacement. Un bac permettait, alors, de franchir le fleuve pour se rendre vers des terres marécageuses.

Le premier pont a été construit en même temps que le Canal. Il a été ensuite renforcé pour permettre le passage du Decauville. Il a été remplacé une première fois en 1907 puis à nouveau remplacé par un pont basculant du type Scherzer en 1935. Ce pont basculant est plus connu sous le nom de Pegasus Bridge. L'Original a été rallongé dans un premier temps puis finallement remplacé par un nouveau pont de même structure mais plus long en 1994.

Canal de Caen: PONT DE BENOUVILLE

Passage du Steamer Calvados de New-Haven 

Passage du Tramway

Passage du Tramway

Canal de Caen: PONT DE BENOUVILLE

Passage du steamer Hirondelle de la Cie Normande de Navigation

Canal de Caen: PONT DE BENOUVILLE

Passage du Caboteur La Hève de la Cie Normande de Navigation 

Le Pont de 1907 avec éclairage électrique

Le Pont de 1907 avec éclairage électrique

Le Pont de 1907 avec éclairage électrique . L'éclairage du canal est réalisé en 1911

Les travaux de 1933 permettent un accroissement de 1 m. 50 environ du tirant d'eau des navires fréquentant le port de Caen en supprimant un radier. La largeur de la passe navigable est portée de 18 m à 25 m. La largeur de la voie pour les véhicules passe de 2,50 m à 6 m.

Le pont de 1935 a été remplacé depuis par un pont encore plus grand de même conception

Pegasus bridge de 1935

Pegasus bridge de 1935

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

La traversée entre les deux Rives existe probablement avant la construction du Havre. Avant les vapeurs, Les bateaux des Hospices déposaient Passagers, Marchandises et Animaux au niveau de l’Anse des Pilotes sur ce même Grand Quai.

Gazelle

Gazelle

C'est le pont du François 1er ( Photo Neurdein 18 * 12 collée sur Carton)

C'est le pont du François 1er ( Photo Neurdein 18 * 12 collée sur Carton)

Le François 1er ( c'est écrit sur la bouée)

Le François 1er ( c'est écrit sur la bouée)

Le françois 1er et le Rapide
Le françois 1er et le Rapide

Le françois 1er et le Rapide

Les Steamer précurseurs de la ligne sont Le Triton qui maintient une liaison irrégulière. Arrivent ensuite les vapeurs de la ligne de Rouen qui font une étape à l’aller et au retour.

A partir de 1836, les steamers Le Courrier - Le Français, appartenant à m Vieillard et Cie (Grand quai N°15) assurent une liaison continue de 35 ans, deux fois par jour , selon l’ordre des marées. A ce couple, succéderont le couple François 1er Gazelle .

A partir de 1889, la Cie des paquebots à Vapeur ancêtre de la Cie Normande de Navigation a fusionné, absorbé ou fait fuir tous ses concurrents. L’embarcadère pour Honfleur se déplace le long du grand Quai.

Des concurrents s’installent quelque temps mais ne résistent pas :

1937 : les steamers la Normandie, capitaine Bambine, et la Seine, capitaine Fautrel, qui faisaient alternativement les voyages du Havre A Rouen, firent une halte à Honfleur pour y recevoir et déposer les voyageurs.

1940 : C'était le National, pour Hautcoeur et Cie devait servir la ligne de Honfleur à Harfleur et remorquer deux chalands po r le transport des bestiaux et des marchandises. Cette entreprise, qui eut à soutenir la concurrence des bateaux le Français et le Courrier n'aboutit à aucun résultat avantageux.

1945 : Le navire le Colibri armé par la Cie Neustrienne de Navigation tente sa chance.

1882 : Le paquebot côtier La Ville-de-Honfleur armé par les fils de Fischer réussit quelque temps puis est repris par la Cie principale.

La Gazelle

La Gazelle

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

CABOTEUR DEAUVILLE (1885-1938)

Lancé en 1885 des Chantiers Pickersgill & sons à Sunderland pour le compte de Thomas Seed, of Fleetwood, Lancashire sous le nom de Prince Edward

Caractéristiques : Construit pour transporter des passagers en été et des marchandises en hiver entre Morecombe Bay, Blackpool, Ile de Man et la cote galloise. Designed 'to carry passengers in the summer and cargo in the winter between Morecombe Bay, Blackpool, Isle of Man, and the Welsh coast' …..” passenger accommodations in 1st & 2nd Class”

162 TJN, Longueur 33 m, 1hélice, machine à vapeur Clark de 30 CV

1889 change de propriétaire pour Manx Steam Trading Company Limited, of Castletown, Isle of Man

7/05/1902 : Le Prince Edwards est acheté par la Compagnie Normande de Navigation qui possède une flotte de caboteurs. Il est renommé Deauville pour le service des marchandises entre Le Havre et Trouville. Transporte des passagers la première année mais ensuite que des marchandises. Le Deauville effectue également des opérations de remorquage.

Le deauville à quai au bassin de Commerce de Deauville

Le deauville à quai au bassin de Commerce de Deauville

Fortunes de mer

Aout 1902, s’échoue en Seine avec 80 touristes Anglais.

En 1914, éperonné par le remorqueur Abeille IV, il coule dans le port du Havre chargé de 125 tonnes de graines de colza et peut être renfloué. Le Deauville continue de naviguer jusqu’à fin 1937.

1938, il est envoyé à la casse

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

Hébergé par Overblog