Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le Bateau du Havre en cartes postales

Construite en 1889 elle est détruite par une tempête en 1943 puis rasée par les Allemands

Construite en 1889 elle est détruite par une tempête en 1943 puis rasée par les Allemands

Des navettes journalières étaient assurées avec Le Havre ici Le Trouville

Des navettes journalières étaient assurées avec Le Havre ici Le Trouville

La promenade de 400 m conduit à une fosse marine qui permet aux bateaux d'accoster à marée basse. La promenade est suffisament haute pour mettre les promeneurs a l'abris des vagues
La promenade de 400 m conduit à une fosse marine qui permet aux bateaux d'accoster à marée basse. La promenade est suffisament haute pour mettre les promeneurs a l'abris des vagues

La promenade de 400 m conduit à une fosse marine qui permet aux bateaux d'accoster à marée basse. La promenade est suffisament haute pour mettre les promeneurs a l'abris des vagues

En vue de la jetée promenade a bord du steamer La Touques

En vue de la jetée promenade a bord du steamer La Touques

En vue de la jetée promenade a bord du steamer Le Rapide

En vue de la jetée promenade a bord du steamer Le Rapide

Prêt à accoster à bord du steamer le  Rapide

Prêt à accoster à bord du steamer le Rapide

Débarquement des passagers de La Gazelle

Débarquement des passagers de La Gazelle

Un restaurant et des pontons d'accostage en haute mer sont situés à son extrémité.

Un restaurant et des pontons d'accostage en haute mer sont situés à son extrémité.

Un wagonnet monté sur rails court le long de la jetée, permettant ainsi de transporter les bagages des estivants

Un wagonnet monté sur rails court le long de la jetée, permettant ainsi de transporter les bagages des estivants

Nous sommes au bout des planches, loin du centre de Trouville : des voitures hypomobiles attendent les voyageurs et leurs bagages.
Nous sommes au bout des planches, loin du centre de Trouville : des voitures hypomobiles attendent les voyageurs et leurs bagages.

Nous sommes au bout des planches, loin du centre de Trouville : des voitures hypomobiles attendent les voyageurs et leurs bagages.

Hébergé par Overblog