Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Bateau du Havre en cartes postales

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Canal de Caen: PONT DE BENOUVILLE

Avant 1857, l'Orne coulait à cet emplacement. Un bac permettait, alors, de franchir le fleuve pour se rendre vers des terres marécageuses.

Le premier pont a été construit en même temps que le Canal. Il a été ensuite renforcé pour permettre le passage du Decauville. Il a été remplacé une première fois en 1907 puis à nouveau remplacé par un pont basculant du type Scherzer en 1935. Ce pont basculant est plus connu sous le nom de Pegasus Bridge. L'Original a été rallongé dans un premier temps puis finallement remplacé par un nouveau pont de même structure mais plus long en 1994.

Passage du Steamer Trouville de New-Haven

Passage du Steamer Trouville de New-Haven

Passage du Tramway

Passage du Tramway

Canal de Caen: PONT DE BENOUVILLE

Passage du steamer Hirondelle de la Cie Normande de Navigation

Le Pont de 1907 avec éclairage électrique

Le Pont de 1907 avec éclairage électrique

Les travaux de 1933 permettent un accroissement de 1 m. 50 environ du tirant d'eau des navires fréquentant le port de Caen en supprimant un radier. La largeur de la passe navigable est portée de 18 m à 25 m. La largeur de la voie pour les véhicules passe de 2,50 m à 6 m.

Le pont de 1935 a été remplacé depuis par un pont encore plus grand de même conception

Pegasus bridge de 1935

Pegasus bridge de 1935

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

La traversée entre les deux Rives existe probablement avant la construction du Havre. Avant les vapeurs, Les bateaux des Hospices déposaient Passagers, Marchandises et Animaux au niveau de l’Anse des Pilotes sur ce même Grand Quai.

Gazelle

Gazelle

C'est le pont du François 1er ( Photo Neurdein 18 * 12 collée sur Carton)

C'est le pont du François 1er ( Photo Neurdein 18 * 12 collée sur Carton)

Le François 1er ( c'est écrit sur la bouée)

Le François 1er ( c'est écrit sur la bouée)

Le françois 1er et le Rapide
Le françois 1er et le Rapide

Le françois 1er et le Rapide

Les Steamer précurseurs de la ligne sont Le Triton qui maintient une liaison irrégulière. Arrivent ensuite les vapeurs de la ligne de Rouen qui font une étape à l’aller et au retour.

A partir de 1836, les steamers Le Courrier - Le Français, appartenant à m Vieillard et Cie (Grand quai N°15) assurent une liaison continue de 35 ans, deux fois par jour , selon l’ordre des marées. A ce couple, succéderont le couple François 1er Gazelle .

A partir de 1889, la Cie des paquebots à Vapeur ancêtre de la Cie Normande de Navigation a fusionné, absorbé ou fait fuir tous ses concurrents. L’embarcadère pour Honfleur se déplace le long du grand Quai.

Des concurrents s’installent quelque temps mais ne résistent pas :

1937 : les steamers la Normandie, capitaine Bambine, et la Seine, capitaine Fautrel, qui faisaient alternativement les voyages du Havre A Rouen, firent une halte à Honfleur pour y recevoir et déposer les voyageurs.

1940 : C'était le National, pour Hautcoeur et Cie devait servir la ligne de Honfleur à Harfleur et remorquer deux chalands po r le transport des bestiaux et des marchandises. Cette entreprise, qui eut à soutenir la concurrence des bateaux le Français et le Courrier n'aboutit à aucun résultat avantageux.

1945 : Le navire le Colibri armé par la Cie Neustrienne de Navigation tente sa chance.

1882 : Le paquebot côtier La Ville-de-Honfleur armé par les fils de Fischer réussit quelque temps puis est repris par la Cie principale.

La Gazelle

La Gazelle

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Le deauville à quai au bassin de Commerce de Deauville

Le deauville à quai au bassin de Commerce de Deauville

Lancé en 1885 des Chantiers Pickersgill & sons à Sunderland pour le compte de Thomas Seed, of Fleetwood, Lancashire sous le nom de Prince Edward

Caractéristiques : Construit pour transporter des passagers en été et des marchandises en hiver entre Morecombe Bay, Blackpool, Ile de Man et la cote galloise. Designed 'to carry passengers in the summer and cargo in the winter between Morecombe Bay, Blackpool, Isle of Man, and the Welsh coast' …..” passenger accommodations in 1st & 2nd Class”

162 TJN, Longueur 33 m, 1hélice, machine à vapeur Clark de 30 CV

1889 change de propriétaire pour Manx Steam Trading Company Limited, of Castletown, Isle of Man

7/05/1902 : Le Prince Edwards est acheté par la Compagnie Normande de Navigation qui possède une flotte de caboteurs. Il est renommé Deauville pour le service des marchandises entre Le Havre et Trouville. Transporte des passagers la première année mais ensuite que des marchandises. Le Deauville effectue également des opérations de remorquage.

Fortunes de mer

Aout 1902, s’échoue en Seine avec 80 touristes Anglais.

En 1914, éperonné par le remorqueur Abeille IV, il coule dans le port du Havre chargé de 125 tonnes de graines de colza et peut être renfloué. Le Deauville continue de naviguer jusqu’à fin 1937.

1938, il est envoyé à la casse

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Le Grand Quai coté Bassin a son pendant Coté Ville avec de nombreux commerces et Bureaux

Le Grand Quai du Havre Coté Ville
Le Grand Quai du Havre Coté Ville
Le Grand Quai du Havre Coté Ville
Le Grand Quai du Havre Coté Ville

De nombreux commerces se succèdent sur ce quai dont souvenirs et carte-postales ainsi que bureaux de commerce et Hôtels

Le Grand Quai du Havre Coté Ville

Sur le Quai, les marchandises de la Liaison avec Caen. A droite , au numéro 55, les bureaux de la Compagnie Normande de Navigation également connue sous le nom de ses Directeurs successifs Cie Deschamps puis Cie Le Prince.

Le noms d'Emile Deschamps et de Adolphe Le Prince ont été donnés à des Paquebots Côtiers de cette Compagnie.

Seul les marchandises venant , et à destination de Caen sont provisoirement stockées sur ce quai. Les Caboteurs de la Cie ont un quai réservé devant l'arsenal.

C'est à cet emplacement que l'océanoglisseur de l'ingénieur Rémi a été mis à l'eau

Le Grand Quai du Havre Coté Ville

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Agrandissement de l'avant-port du Havre

Vers 1860 Démolition de la tour François 1er

Déplacement de la jetée nord et Démantèlement des fortifications de la Floride en 1907

Agrandissement de l'avant-port du Havre

Le Paquebot la Tourraine emprunte le chenal élargi : la jetée nord a été orientée Nord Ouest

Agrandissement de l'avant-port du Havre

L'Augustin Normand devant les fortifications de Floride détruites en 1907

Les jetées nord et sud

Les jetées nord et sud

A droite de la carte , les vestiges de la première jetée Nord

A droite de la carte , les vestiges de la première jetée Nord

Agrandissement de l'avant-port du Havre

Le reste de l'ancienne jetée nord .

Devant le Phare, le paquebot côtier La Dives venant probablement de Caen

Le premier chenal, entre les jetées avait une orientation Est-Ouest.

Pour protéger des vents d’ouest, Création d’un nouvel avant-port avec une digue Nord (800 m) achevée en 1905 et d’une digue sud (1 500 m) en 1908

Agrandissement de l'avant-port du Havre
les digues nord et sud : la sortie du Nouvel Avant port

les digues nord et sud : la sortie du Nouvel Avant port

A l’extérieur du nouvel Avant-port

A l’extérieur du nouvel Avant-port

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Le port ancien de Courseulles s’installe sur la rive droite de la Seulles rivière fantasque qui serpente derrière le cordon de dunes.L' embouchure de la Seulles se déplacait an fonction de ce cordon de dunes. Vers 1865 l'embouchure se situe à Bernières à environ 2500 m de son embouchure actuelle.

Au début du 20eme siècle , le port est fréquenté par des bateaux de Commerce

Au début du 20eme siècle , le port est fréquenté par des bateaux de Commerce

Vers 1830 le refuge de bateau devient un vrai port .En 1847 construction d’un bassin à flot. (Appoint en eau par la Seulles).

En 1852 Le port de Courseulles est, sinon le plus important, au moins un des plus importants de France pour le commerce des huîtres. . On y importe 100 millions d'huîtres environ. Elles proviennent de St Vaast, Cancale, Seulement un dixième provient directement de la pêche .

La pêche des Huitres se pratique à la drague de septembre à Avril 

A cette même période, le port reçoit, chaque année, 550 navires, pour un chargement total de 18,000 tonneaux; Les marchandises  introduites autres que les huitres consistent en produits de la pêche, salaisons, bois du nord et houilles.

En 1885 une vingtaine de bateaux de 10 à 20 tonneaux sont basés à Courseulles. Ils assurent le  transport des huitres un partie de l’année pêche hauturière le reste de l’année 

Le Bassin à Flot

Le Bassin à Flot

Commerce du bois du nord

Commerce du bois du nord

Le Ville de Caen de la Compagnie Normande de Navigation

Le Ville de Caen de la Compagnie Normande de Navigation

La Compagnie Normande de Navigation, qui possède une flotte de caboteurs relie ce port au Havre avec les bâtiments La Hève , le Honfleur et le Deauville . Le Caboteur La Ville de Caen fréquente les bassins sporadiquement .

Courseulles sur mer

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

Le Honfleur à Carentan

Le Honfleur à Carentan

Construit en octobre 1913 par les Ateliers Normand du Havre pour la compagnie Normande de Navigation à vapeur, il est destiné au cabotage entre Le Havre, Trouville, Honfleur, Courseulles et Carentan comme les steamers Castor, La Hève et Deauville , caboteurs de cette même Compagnie Normande de Navigation

C’est un chaland muni d’un moteur Bolinder de 30 CV, longueur de 29 m largeur 6 m.

Sa première traversée a consisté en un chargement de Pommes à Honfleur

Le Honfleur au Havre

Le Honfleur au Havre

Le Honfleur dans le bassin du Roy à couple avec le steamer La Hève

Le Honfleur dans le bassin du Roy à couple avec le steamer La Hève

Il est vendu en 1939 après 25 ans à une compagnie Danoise qui a envoyé un équipage en prendre possession au Havre.

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

En 1881 Les fils de Fischer sont à l’origine de la création de la « Cie de Cabotage à vapeur et à voile » connue dans les journaux sous le nom de Cie des fils de Fischer. Les négociants d’Honfleur sont sollicités pour devenir actionnaires de la nouvelle Société.

Le siège de la Cie est à Trouville.

Echo d'Honfleur 1881 via les Archives du calvados

Echo d'Honfleur 1881 via les Archives du calvados

- Paquebot côtier Ville-de-Honfleur

Construit en 1882 au Chantier des Neiges (ex chantiers Mazeline) , pour la « Compagnie de Cabotage à Vapeur et à Voiles ». Paquebot à hélice. 200 à 300 passagers. Il est destiné à concurrencer la Cie des Paquebots à vapeur sur les lignes Le Havre Honfleur et Le Havre- Trouville

BATEAU DU HAVRE et Cie FILS DE FISCHER
Echo d'Honfleur 1882 via les Archives du Calvados

Echo d'Honfleur 1882 via les Archives du Calvados

- Paquebot côtier Ville-du-Havre

Un Ville du Havre est annoncé par la Cie Fischer en 1884. Le Journal du Havre des 3 et 4 février 1884, annonce sa construction à Rotterdam. En attendant ce steamer, La Cie Fischer loue un luxueux paquebot côtier construit à Pool en 1876 commandé par le capitaine Gillard qu’ils appellent aussi… Ville-du-Havre

- Paquebot côtier Ville-de-Caen

Construit et mis en service en 1881, par les chantiers de la Seine à Argenteuil pour la Cie des fils de Fischer, il est destiné à concurrencer les steamers de la Cie Deschamps sur la ligne Le Havre à Caen avec arrêt à Ouistreham.

Caractéristiques : Coque en acier, navire à hélice, 80 tonneaux, transporte marchandises et passagers. Un petit salon et une passerelle permettent de prendre soin des passagers.

- Caboteur Ouistreham

Il a été fabriqué en Angleterre (Londres ?)

Il est acheté en 1884, pour assurer des liaisons entre le Havre et Honfleur puis le Havre et Trouville.

- Le voilier Marguerite-Lily :

- Le Voilier Dieu-nous-protège: sloop de 33 tonneaux construit en 1862 à Boulogne

- Le Voilier Marie-Emélie: Lougre de 34 tonneaux Construit en 1851 à Calais. Navigue entre Caen et Le Havre . Il transporte dans un sens des Briques ou du Pétrole , revient avec des pavés .

Derniers Horaires des Fils de Fischer (en dessous ceux des bateaux de la Cie Deschamps)dans L'Echo d'Honfleur 1883 via les Archives du Calvados

Derniers Horaires des Fils de Fischer (en dessous ceux des bateaux de la Cie Deschamps)dans L'Echo d'Honfleur 1883 via les Archives du Calvados

La compétition est extrêmement rude : Lutte sur les horaires en fonction de la marée, Guerre des tarifs. En 1884, la société est dissoute.

- Ville de Honfleur reste à la Cie Deschamps : c’est celui qu’on voit sur les cartes-postales .

- Ville de Caen est vendu à une société Bordelaise et coule en mars 1884 pendant son transfert à Nouméa .

- Ouistreham est cédé à une Cie Malouine, la Cie Lemoine et il coule en 1886

- Le Ville du Havre en location est rendu et le nouveau Ville-du-havre est livré à la Cie Deschamps qui semble le rebaptiser.

- Le devenir des Voiliers n’est pas connu.

Journal La Plage de Trouville 1884 via Les Archives du Calvados

Journal La Plage de Trouville 1884 via Les Archives du Calvados

Voir les commentaires

Published by Valery Lebigot -

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

Hébergé par Overblog